Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits.

Décalage Horaire

Rechercher

jeudi 6 décembre 2007

A propos des cités mayas perdues

Aux vues de ces sentinelles guettant par dessus de la forêt
Ou du Mont Perdu isolé par les arbres

ou encore de cette majestueuse tour qui défie le temps...

Il vient alors une question. Comment peut-on perdre complètement la trace d'une ville qui a compté jusqu'à 200 000 âmes et s'étale sur plusieurs dizaines de km²?

Difficile d'imaginer les outrages du temps. Ces centaines de milliers de jours ou la pluie, le vent, les feuilles, les racines ont encerclé la cité, avant de la submerger et la recouvrir de terre et de végétation. Pour finalement atteindre ça:
D'un temple massif et orgueilleux...

Faire une modeste colline autrefois recouverte par la forêt

Il apparait alors, le travail titanesque de réhabilitation d'un tel site et la fragilité de ces géants de pierres qui n'existent et ne survivent que par la main de l'homme qui toujours les soigne. Il devient alors plus évident de penser que de plus vastes cités dorment encore au secret perdues dans la forêt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Avertissement

Sauf mentions contraires, tous les documents multimédia ou les photos du blog "Entre Ciel et Terre" sont la propriété de l'auteur et ne peuvent être diffusées ou reproduites, à des fins commerciales ou non, sans son autorisation. Vous êtes évidement libres de créer un lien qui pointe vers l'une d'elles.
Creative Commons License